Bienvenue sur le site du ruvatoungava

 

Connaissez-vous l'histoire du ruvatoungava ?

 

 

 

Ruvatoungava 1

 

Il était une fois trois petits ruvatoungavas qui vivaient avec leur ruvatoungaman dans une petite maisona.
Un jour, La ruvatougaman appela ses trois ruvatounfant et leur dit qu'elle ne pouvait plus les élever
parce qu'elle était trop pauvre.

 

 

Je voudrais que vous partiez d'ici et construisiez votre maisona, dit-elle, mais prenez garde qu'elle soit bien solide pour que le grand Ruvatoungava ne puisse entrer et vous manger.

La ruvatoungaman embrassa ses trois ruvatoungavas et leur dit au revoir les larmes aux yeux.
Ils s'en allèrent de chez eux construire leurs maisonas...

 

Ruvatoungava 2

 

C'est donc munis de deux Ravatounpaypal, qu'ils avaient archivés soigneusement,  que les trois petits ravatoungavas arrivèrent dans une immense forêt nommée Ruvatoungle et décidèrent de se séparer.

Le premier ruvatoungava, dénommé "Ruva" rencontra un homme portant du Ruvatoungios et lui demanda : "Puis-je vous prendre un peu de Ruvatoungios pour construire ma maisona, mais je possède que deux Ravatounpaypal ?" 

 

 

L'homme accepta, négociant un petit service en échange, en plus d’une pièce de monnaie.

Le marché comprenait de livrer deux mégagavas de pomme à une cliente.

Une fois la tâche accomplie, le petit Ruva se vît pourvu de l’intégralité de la marchandise promis et s'en alla pour entreprendre la construction de sa maisona. 

 

Ruvatoungava 3

 

Le second Ruvatoungava, dénommé "Tounga" lui rencontra une femme qui portait un chargement de Ruvatoungroid, et lui demanda : 
" puis je vous prendre un peu de Ruvatoungroid pour construire ma maisona ? "

 

Bon ok la suite est prévisible mais l'histoire n'est pas fini alors je continue.

 

Tounga donna à la femme un ruvatounpaypal et lui offra ses services en échange. Ce service comprenait de mettre en place une clôture autour de son nouveau terrain de confisserie et d'y fixer le joli panneau arborant le doux nom de ce nouvel espace dédié aux gourmands "le Crush-Candyrava".
 

Une fois la tâche accomplie, le petit Tounga se vît pourvu de l'intégralité de la marchandise promise et s'en alla pour entreprendre la construction de sa maisona.

 

 

Le troisième Ruvatougava, dénommé « Gava », est longtemps resté posté sur le haut de la colline afin de réfléchir à la construction de sa maisona. Il ne voulait pas se précipiter, il avait toujours été le plus malicieux et le plus réfléchis des trois. C’est alors qu’il vît une jolie maisona dans le bas de la forêt, elle était pleine de couleur. Il s’approcha alors et vît des dizaines de drapeaux, représentant fidèlement des papillons, jonchés sur les parois de la clôture. A l’entrée une petite affichette indiquait « le clos du Papy-llon ». Gava, sonna alors, et c’est sans surprise qu’un vieil, mais très élégant Ruventomologiste lui ouvra les portes de chez lui et l’invita à y entrer.

Ruvatoungava 5

Gava expliqua ses projets à son hôte, dénommé « Trocmisof ». Ce dernier, lui proposa de rester chez lui et ils concluent un marché… Gava l’aidera à finaliser ses constructions extérieures et Trocmisof lui lèguera alors le reste des Ruvatouncrosoft avec ses connaissances en matière de construction et pas question de parler d’argent entre eux. C’est au bout d’une semaine que les deux compères eurent fini les extérieurs et entreprirent ensemble la maisona de Gava…
 
Quelques jours plus tard, une fois les maisonas terminées…
 
Ruva, tranquillement installé dans son nouvel antre, qu’il avait appelé ‘Pomme d’Aple’ entendit soudain un bruit étrange. «  Toc, toc, toc, je suis Bacille ». Ruva, fébrilement ouvrit, et ni une, ni deux, il vît tout noir, puis bleu, puis se prît même une pomme en pleine poire. Il comprît alors trop tard qu’il s’agissait du grand Ruvatoungava ! Mais en vain, il été trop tard et il ne restait rien de sa maisona.

Ruvatoungava 6

Tounga se prélassait avec son fidèle ami Cetelemtoungava, rencontré lors d’un show d’accros aux nénuphars. Kermitgava, Barbagalala et Hippolyteva n’avaient ce jour là, pas pu se joindre à la fête. Cette maisona était spacieuse et très i-tech. Tout à coup, l’écran de l’entrée s’alluma rouge. Une demande imminente était arrivée: «  Accepte-moi dans ta maisona, je suis Spirille ». Tonga, croyant à une blague de ses amis absents, accepta et invita Spirille chez lui. Tout à coup, il se retrouva projeté à l’arrière, immobilisé. Une fois ses esprits revenus, il ne pût que se rendre compte de la dure réalité: il n’avait plus de maisona.

C’est donc tout triste, que Ruva et Tounga décidèrent de se mettre en route et se rallier à leur frère Gava. Ils resteraient dans son ombre, tels les codes qu’ils s’étaient fixés; mais qu’importe, ils n’étaient visiblement pas capables de vivre seuls et encore moins courageux pour faire face au Ruvatoungava une nouvelle fois. Heureusement, ils avaient toujours leurs deux Ravatounpaypal

Ruvatoungava 7

Gava et Trocmisof ne se quittaient plus, ils étaient devenus les meilleurs amis du monde. Mais quelle fût leur surprise quand ils virent débarquer les deux frères à la tombé du jour. Ils leurs expliquèrent, et décidèrent d’investir leur argent pour se défendre d’une nouvelle attaque… Ruva investit dans un tout nouveau pare-feu, Tounga dans un des nombreux « pack-sécurité » et Gava, le plus riche mis un grand portail devant sa bécane habituelle. 

Quelques jours tranquilles passèrent, quand vient le jour ou quelqu’un vint frapper au portail. Une collision, un choc, tel une escarmouche, une lutte sans merci vint alors toucher la maison de Gava, toute faîte de Ruvatouncrosoft. Ruva et Tounga essayèrent de garder bonnes figures, mais n’en menaient pas large. Ruva quand à lui, parfaitement habilité à travailler l’art du Ruvatouncrosoft savait qu’il ferait face à cette attaque et ne se laissa pas démonter. Doublé des connaissances de Trocmisof, ils ripostèrent, cliquèrent, virent un instant le Ravatoungava, mais ne lui laissa pas le temps de s’installer. Le pare-feu s’ouvrit, le pack-sécurité se mît en alerte, le portail se déploya et la bécane trémoussa. Une explosion se fît entendre …. Longue, incessante. Avait-il réussis? 

Ruvatoungava fin

 
 
Quelques heures plus tard, tous les quatre clignotaient de joie ! Bien qui ne purent mourir physiquement ou ressentir de réels sentiments, tous quatre cohabiteront à jamais ensemble et pourront à jamais triompher l’extermination du puissant Ruvatoungava, ce virus récurrent, pas toujours invincible !

Et pour toujours...

Rédiger un commentaire

Commentaires

  • Stéphane (lundi, 01. février 2016 23:26)

    Moi je vote Julie président

  • Ruvatoungava (mardi, 02. février 2016 16:13)

    Hey merci Stéphane,
    bientôt je mettrais la suite..

  • Harold (mercredi, 03. février 2016 09:32)

    c' Karim qui t'as aidé :)

  • Ruvatoungava (mercredi, 03. février 2016 16:14)

    Non mais par contre j'ai mis sa photo t'a vu ?
    lol

  • Elsa (mercredi, 03. février 2016 16:50)

    Vivement la suite ;)

  • Angélique (mercredi, 03. février 2016 16:54)

    Bravo Julie ! Une histoire inspirante... J'attends la suite avec impatience. :)

  • Reyes-Jimenez Virginie (mercredi, 03. février 2016 17:06)

    Impatiente d'avoir la suite

  • Val (mercredi, 03. février 2016 18:43)

    Bravo Ju. Je me demande presque qu'elle est ta source d'inspiration !

  • DesXXX (mercredi, 03. février 2016 18:46)

    Belle histoire

  • John (mercredi, 03. février 2016 23:19)

    Super la suite ? Une date de sortie ? 😀

  • Ruvatoungava (mercredi, 03. février 2016 23:27)

    Oui bientôt promis, j'y travaille !

  • Emma (dimanche, 07. février 2016 16:30)

    Bravo ju ....... Vivement le tome 2 ....

  • Carole (mardi, 16. février 2016 10:48)

    ruvatoungava ..
    un peu bizarre mais ton histoire est intéressante!

  • Mosbahi (mardi, 16. février 2016 10:55)

    Super idée :D

  • jef fou (vendredi, 19. février 2016 22:41)

    marrant, a voir la suite, je verrai bien un ti film et une bd mdr !!

  • Christy (lundi, 14. mars 2016 22:15)

    Trop bien la fin !!!!

  • La Petit Poucet (lundi, 14. mars 2016 22:46)

    Ohhhh J'adore !

  • Catherine (jeudi, 13. septembre 2018 09:45)

    salut Julie c'est tatie catherine je tenvoi ce message parceque la souris ne peut plus aller sur l'internet
    bisous

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Veuillez noter que le contenu de ce formulaire n'est pas crypté

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux  :

Venez nous suivre sur Google+
Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
ruvatoungava - 48 Rue Ruvatoungavaville 00972